Après seulement une heure et demi de train, nous voilà arrivés à Dali! Enfin plutôt à Xiaguan, autrement appelée “New Dali”, à 15 kms du vieux Dali où nous souhaitons aller. Heureusement, comme on vous le disait dans notre précédent article, on avait prévu le coup avant de partir de Lijiang (via Lila qui travaillait à l’hostel), et un taxi nous attendait à notre arrivée à la gare (car il n’y a plus de bus à cette heure-ci). Nous arrivons donc au Five Elements Hostel assez tard, et nous filons vite nous coucher.

Dali (3)-hostel

La pièce commune. Très sympa, mais on se les gèle!

Dali (1)-hostel Dali (2)-hostel

Première rando à Dali

Le lendemain, on part randonner sur le mont Cangshan, très proche de la ville. Il y a plusieurs téléphériques qui permettent d’accéder à des sommets plus ou moins élevés (le plus haut étant à plus de 4 000m), mais nous on se contente de grimper à pied vers le temple de Zonghe où débute un sentier de 11 kms (la ceinture de Jade).

Pas grand monde sur la montée, qui est quand même assez raide et bordée d’un cimetière… Arrivés au temple, il y a un peu plus de monde, mais c’est plutôt calme pour la Chine!

Dali (4)-course

Y avait même un trail le week-end où on y était!

Dali (6)-cangshan-cimetiere

Grimpette au milieu des tombes…

 

Dali (5)-cangshan-montee Dali (7)-cangshan-telepheriqueDali (8)-cangshan-zonghe Dali (9)-cangshan-vue Dali (10)-cangshan-temple Dali (11)-cangshan-temple

Le temple est laissé presque à l’abandon, mais on peut profiter d’une vue sur le lac Erhai tout proche. On commence la promenade, et on retrouve des pavés! La balade reste agréable, à flanc de montagne, où on peut admirer la flore et les cascades. On peut d’ailleurs voir de très belles cascades à mi-chemin, avec des couleurs similaires à ce qu’on a pu voir à Jiuzhaigou. Avant de redescendre, de nouvelles cascades et un jeu d’échecs chinois géant! On descend, on remonte… et on finit notre randonnée vers un autre temple, où on nous fera goûter une sorte de kaki très bon (très sucré en comparaison de ceux qu’on a en France).

Dali (12)-cangshan Dali (14)-cangshan Dali (15)-cangshan Dali (16)-cangshan Dali (17)-cangshan Dali (18)-cangshan Dali (19)-cangshan Dali (20)-cangshan Dali (21)-cangshan Dali (22)-cangshan Dali (23)-cangshan-kakiDali (1)-jeux

On aura passé une bonne journée à la montagne!

Un peu de vélo, c’est sympa aussi!

Pour continuer dans un mode sportif, le lendemain, on loue des vélos pour faire un bout de tour du lac (pas en entier, il est bien trop grand!). On commence par traverser le centre de Dali, puis on se dirige vers le lac. Je commence à me rendre compte que mon vélo n’est pas terrible… ll y a une route touristique tout le long du lac qui est très agréable, et il n’y a pas beaucoup de circulation à cette période de l’année. On traverse plusieurs villages de pêcheurs, on roule à côté des rizières et du lac, c’est très joli! On remonte en direction du village de Xizhou, connu pour ces petits pains fourrés aux herbes et aux lardons, ou à la confiture. On en avait déjà acheté à Dali (ceux sucrés sont une vraie tuerie!) donc on ne fera pas d’excès là-bas. Le village est aussi l’occasion d’admirer les maisons de la minorité des Bai, présents à Dali. On poussera un peu plus loin vers un autre village (Zhoucheng), connu pour fabriquer des tissus baltiques et son marché autour de la place centrale (où se trouve d’ailleurs un très vieil arbre).
Le retour est plutôt fatiguant. Julien prend mon vélo tout pourri (la selle aura finalement lâché lors du trajet pour le dernier village… sans compter que chaque coup de pédale donne l’impression que ce sera le dernier avant craquage complet de la bête!) et on arrivera assez tard sur Dali.
On en profite pour gouter la cuisine de notre hostel, qui prône une cuisine saine: deux assiettes copieuses de riz frit pour se remettre d’une journée de vélo!

 Dali (24)-lac Dali (25)-lac Dali (26)-lac Dali (27)-village

Dali (28)-village-xizhou

Ces villages sont connus pour faire ce genre de tissus

Dali (29)-riziere Dali (30)-vaches

Dali (31)-marche

Ca pique!

Dali (32)-marche Dali (33)-lac Dali (34)-lac

Et maintenant on se repose!

Après ces exploits sportifs, il faut bien se reposer un petit peu… Je commence par profiter d’un super muesli au petit déjeuner ☺. On visite ensuite la vieille ville de Dali, qui n’est pas bien grande. Un peu plus authentique que Lijiang, mais restant quand même très touristique avec les mêmes joueurs de Djumbé. Ici, c’est plutôt hippie!
On part faire un tour au marché, où il est possible de commander un poulet très “frais”, c’est-à-dire directement tué sous nos yeux. On sort acheter quelques bonnes pâtisseries et des nouilles froides pour le midi. Ensuite, nous allons voir une église catholique (une des rares du pays), très jolie dans un style chinois.

Dali (35)-pomelo

Enorme!!!

Dali (36)-cold-noodles Dali (37)-eglise Dali (38)-eglise Dali (39)-rue Dali (40)-rue
On termine notre visite de la ville par une petite rue piétonne très mignonne, bordée de bars et de restaurants.
A notre retour à l’hostel, on profite des installations de la petite cour intérieure comme ces beaux fauteuils suspendus. Les 2 petits chats de l’hostel sont dans le coin. Un des deux est plutôt câlin et vient se lover chez l’un, puis chez l’autre.

Dali (41)-dodo

Un bon fauteuil, un chat… que demander de plus?

Ce soir, c’est Halloween! Notre hostel organise un grand buffet pour l’occasion, mais on a trouvé le prix un peu excessif pour une fête qui nous importe peu. Il n’empêche, c’est l’effervescence du côté des organisateurs! Quelques voyageurs ont répondu présents et commencent à se déguiser. On en profite pour sortir, et on se contentera d’une petite soupe dans une de rues à nourriture de Dali. Les quelques bars de la ville proposent également des animations pour Halloween, mais sans vraiment de succès : c’est vide et ça fait un peu de la peine pour eux…

Dali (42)-soupe

Le lendemain, il pleut, il fait froid… et je suis malade. Enrhumée depuis plusieurs semaines, j’ai de la fièvre et aucune énergie. Je reste au chaud (façon de parler, il fait super froid à l’auberge) toute la journée, jusqu’à ce qu’on doive prendre le bus vers la gare et prendre notre train de nuit pour Kunming.

Kunming (1)-train

Vous vous demandiez comment on dort dans ces trains? Ben comme ça…

Kunming: une journée qui démarre à l’aube!

Nous arrivons à 5h du matin à Kunming, la capitale de la province du Yunnan. Elle est surnommée la ville au printemps éternel. Malgré son altitude (environ 2 000m), il y fait bon toute l’année. Enfin là, à 5h du mat’, il ne fait pas hyper chaud! Heureusement la pluie a cessé. Nous réveillons le veilleur de nuit de notre hostel (le Hump Hostel) et nous terminons la nuit sur un des canapés de la salle principale (côté bar). Je vais mieux qu’hier, ouf!

Kunming (2)-hostel
En milieu de matinée, nous partons à la gare routière chercher nos tickets de bus pour Jinghong. Située à quelques kilomètres du centre-ville, on est obligés de prendre le métro pour nous y rendre. On en profite pour faire un tour dans un centre commercial à côté. Il s’agit en fait d’un regroupement de magasins “chinois” avec des vêtements, des chaussures, des sacs, des produits de beauté… N’ayant pas trop de place dans les sacs, difficile de faire du shopping!

Kunming (3)-marche

Pour midi, nous aimerions manger une pizza (les repas nouilles/riz, c’est bien, mais de temps en temps on a envie de changement) et nous avons vu dans notre guide que la meilleure pizza était préparée dans un autre hostel proche du lac. On s’y dirige, mais on déchantera vite: pas de cuisine le lundi, et nous sommes lundi! Tant pis, on se dirige vers le lac et au détour d’une petite rue on y trouve un petit resto de noodles. C’est pas cher et on y mange très bien! On est sur le point de finir et partir, quand une discussion anodine commence avec et une petite famille d’allemands bien sympathiques! Ils voyagent également pendant 1 an, et parlent très bien le français (lui a étudié à Marseille et elle a sa mère française. Même leur fille ado parle le français!). Grâce à eux, nous trouvons une librairie internationale nous permettant d’acheter la version anglaise du Lonely Planet pour l’Asie du Sud Est.
Après ce petit moment d’échanges européens, on se promène autour du lac. Nous profitons du retour à notre hostel pour passer par un marché aux fleurs et aux oiseaux. En vérité, on trouve de tout: des animaux (pauvres petits chats), des fleurs mais aussi des babioles en tout genre.
Pas très loin de tout ça, on retrouve un immense Carrefour, où on peut faire quelques courses.

Kunming (6)-cage

Toutes les maisons sont grillagées comme des cages à lapins…

Kunming (4)-lac Kunming (5)-fromage Kunming (7)-lac Kunming (8)-ecureuil Kunming (9)-lac Kunming (10)-marche Kunming (11)-carrefour Kunming (12)-creme-marrons
Le soir, nous tentons un resto de nouilles typiques de la région. C’est hyper copieux et très bon!

Kunming (13)-soupe

Des nouilles “qui traversent le pont”

Le lendemain sera encore plus tranquille, car on s’est rendu compte qu’il n’y avait pas grand chose à faire à Kunming et la ville ne nous plaît pas trop. Elle n’est pas désagréable en soi, car un peu plus calme par rapport à d’autres grandes villes, mais n’a rien d’exceptionnel. En plus, on a pas vraiment accroché avec notre hostel non plus.
On décollera assez tard le marin pour aller manger notre pizza mais le sort s’acharne: pas de pizza le midi, uniquement le soir! On retourne du coup au même endroit que la veille: ils y cuisinent aussi du riz frit 🙂 On traîner ensuite dans le parc l’après-midi, pour partir en fin de journée prendre notre bus de nuit direction Jinghong (très proche de la frontière laotienne).

 Kunming (14)-lac Kunming (15)-oiseau Kunming (16)-cerf-volant Kunming (17)-soir

En attendant la fin de nos aventures chinoises, on vous dit à bientôt!

Pour voir nos photos de Dali, c’est ici.

Pour celles de Kunming, c’est par ici!

Et pour accéder à toutes nos photos sur la Chine, c’est par .