Nous quittons le lac Lak, toujours en bus, pour la ville de Dalat. Le trajet dure environ 4 heures, pendant lesquelles le chauffeur et son copilote enchaîneront les clopes, le tout sur une route de montagne bien sinueuse et pas très lisse… On était censé rouler sur une “autoroute”, mais je crois qu’on n’en a pas la même définition: on y est à peine mieux que sur une route départementale de chez nous! Et cerise sur le gâteau: pause lavage bus à 20 minutes de l’arrivée… Ben oui, on peut jeter les déchets par les fenêtres, mais le bus doit être propre! Nous ne sommes plus que 3 dans le bus, à attendre patiemment que les roues soient bien lustrées.
Nous arrivons finalement vers 19h30, et petit choc thermique en descendant du bus: il fait froid! On ressort les vestes pour les 3 kilomètres qu’on doit parcourir à pied pour se rendre à notre hôtel: le Pizza Têt. L’établissement est tout beau tout neuf, et fait office de pizzeria comme son nom le laissait supposer… Nous découvrons notre chambre: une des meilleures qu’on ait eue depuis le début de notre voyage, avec deux grands lits doubles pour nous tout seul ?.

Dalat (1)-chambre Dalat (2)-hostel
Pour le dîner, on ne s’aventure pas très loin. On trouve dans notre rue un tout petit restaurant à grillades, dont le principe consiste à choisir ses brochettes et les faire cuire soi-même à l’aide d’un mini barbecue. Ce sera l’occasion pour Julien de tester la patte de poulet. La première tentative est un échec: la patte est grillée. Nous avons droit à une deuxième chance, et cette fois-ci nos voisins de table guident Julien dans la cuisson. On dirait pas comme ça, mais ça demande un peu de technique: il faut tourner et retourner la patte, en la laissant cuire une minute max à chaque fois. Au final, rien d’extraordinaire, juste un goût de grillade!

Dalat (3)-pates-poulet

Avant…

Dalat (4)-pattes-poulet

Et après!

Premier essai en tandem: pas si simple!

Après un bon petit-déjeuner tartines beurre/confiture (inclus dans le prix de la chambre :-)), on se lance à l’assaut de la ville et de ses environs. Fidèles à nos habitudes, nous cherchons à louer un vélo. Tous les loueurs sont situés au même endroit, et proposent également des tandems. On saute sur l’occasion pour essayer!

Nos débuts en tandem sont un peu hésitants, et il nous faut donner quelques coups de pédales pour retrouver des sensations de vélo en solo. Notre balade commence avec le lac, situé en plein milieu de la ville. Il est assez joli, et on sent déjà qu’on est dans une ville très particulière pour le Vietnam. Il y a en effet un petit air français, un mélange entre une station de ski de moyenne montagne (sans le ski par contre…) et le sud ouest avec ses forêts de pins (voire même Méditerranée). On apprendra un peu plus tard qu’il s’agit en fait d’une ville créée par les français pendant la colonisation, et c’est aujourd’hui un des lieux privilégié des vietnamiens pour leur mariage ou leur voyage de noces.

Dalat (5)-moulin-rouge

Le moulin rouge!

Dalat (6)-fleurs

So romantic…

Quelques kilomètres après le lac, nous arrivons à la gare de Dalat. On commence déjà à se rendre compte que la ville est loin d’être plate, et que le tandem dans les montées, c’est pas le top!
La gare de Dalat ne sert aujourd’hui que pour le trajet touristique menant jusqu’à la pagode de Linh Phuoc (quelques kilomètres), mais elle est intéressante à voir car elle serait une copie de la gare de Deauville. En effet, il y a un petit air, mais nous ne sommes allés à Deauville qu’une seule fois il y a déjà quelques années, donc difficile de faire la comparaison.

Dalat (7)-gare

Il y a peut être un côté normand…

Dalat (8)-gare Dalat (9)-gare Dalat (10)-gare

Nous continuons notre chemin vers la pagode de Linh Phuoc, et le temple Cao Dai juste derrière. Ce n’est qu’à 9 kilomètres, mais ça grimpe bien!

Nous commençons par nous arrêter au temple Cao Dai. Pour faire très simple, c’est une religion présente au Vietnam, qui rassemble toutes les religions présentes, dont le bouddhisme et le christianisme.
Ce temple est en fait un complexe séparé en deux parties, et c’est plutôt impressionnant! Une des pratiquantes nous laisse même entrer à l’intérieur de l’un des temples, de quoi ressentir l’atmosphère assez particulière qu’il y règne.
Comme ce temple est en hauteur, nous profitons aussi de la vue sur les collines aux alentours. On s’aperçoit que la région de Dalat est énormément développée au niveau de l’agriculture.

Dalat (11)-cao

Le temple

Dalat (12)-cao

Un Chung!

Dalat (15)-cao

Attention, on nous regarde…

Dalat (13)-cao Dalat (14)-cao Dalat (16)-cao Dalat (17)-cao
Nous allons ensuite voir la pagode Linh Phuoc, bouddhiste, mais dans un style là-aussi très particulier, à la Gaudi.
C’est un peu plus touristique, mais on a beaucoup aimé !

Dalat (19)-phoc Dalat (20)-phuoc Dalat (21)-phuoc

Dalat (22)-phuoc

On est obligé de mettre de jolis chaussons pour grimper!

Dalat (23)-phuoc

Dalat (24)-phuoc

Là aussi, on a une vue pas mal 🙂

Dalat (25)-phuoc Dalat (26)-phuoc Dalat (27)-phuoc

On reprend notre tandem et le retour est un peu plus facile… On fait une petite pause dans une boutique qu’on avait repérée à l’aller et qui vend des produits locaux. On y est accueilli avec un peu de thé, et on a même le droit à une petite visite des serres à fraises situées à l’arrière de la boutique. Beaucoup de produits nous font envie, mais nous devons faire des choix! Ce sera donc viande séchée, cacahouètes, chips de légumes, et surtout 2 petites bouteilles de jus de fruits locaux (fraise, mûre). Ce seront les courses les plus chères de tout notre séjour!
PS: Ce que nous avions pris pour du jus de fruit était en fait une sorte de sirop! Il faut diluer le concentré avec de l’eau (à moitié ou au tiers). C’est une boisson qui semble assez populaire dans le coin, qu’on peut acheter quasiment partout, et c’est plutôt pas mal.

Dalat (28)-naturedl

Des fraises!

Dalat (29)-naturedl

Nous reprenons notre tandem et nous dirigeons au départ du téléphérique permettant d’accéder au lac Tuyen. Ce lac est situé à quelques kilomètres de la ville, et nous avions repéré sur la carte un potentiel chemin pour effectuer le trajet à pied ou à vélo. Arrivés sur place, on constate que malheureusement aucun chemin n’est praticable. Il est de toute façon trop tard pour profiter du lac, ce sera donc notre programme du lendemain!

Dalat (30)-vue

On a quand même profité de la vue avant de partir…

Énième retour en ville, cette fois pour voir le Flower Garden. C’est une sorte de parc floral, qui flirte avec le kitsch, mais qui reste assez agréable pour se promener. Nous voyons pour la première fois des groupes de vietnamiens en visite dans ce lieu, qui est finalement assez prisé. Nous y verrons aussi de beaux oiseaux, dont un magnifique martin pêcheur (habituellement très difficile à voir en pleine nature).

Dalat (31)-maisons

Avant le parc, quelques petites maisons sympatiques

Dalat (33)-flower-garden

Le kitsch en action!

Dalat (34)-flower-garden

Le drapeau version fleurie

Dalat (35)-flower-garden

Dalat (36)-flower-garden

Ils sont décidément fans du Moulin Rouge

Dalat (37)-flower-garden Dalat (38)-flower-garden

Dalat (39)-flower-garden

Le graal!

Dalat (40)-flower-garden

Il y a aussi quelques statues

Dalat (41)-lac

Un coucher de soleil sur le lac de Dalat

La nuit tombant peu à peu, nous rendons notre tandem, bien fatigués. Nous sommes juste à côté du marché de nuit. Nous en profitons pour y faire un tour et grignoter avant de rentrer à l’hôtel.

Dalat (42)-marche

Des fraises, encore!

Dalat (43)-marche

Le snack local (une sorte de pizza)

Dalat (44)-marche

Dalat à pied

Comme le prix du téléphérique est dérisoire (environ 3€ pour l’aller-retour), nous décidons de ne pas trop nous fatiguer et de le prendre pour aller visiter le monastère Truc Lam et le lac Tuyen.
En chemin, nous passons par la cathédrale et le quartier français. Bon, ici quartier français = banques… mais la cathédrale est jolie. Nous ne pouvons par contre pas rentrer à l’interieur cette fois-ci car un mariage se prépare! Nous profiterons par contre des gateaux de la petite mamie du coin, qui les prépare dans la rue avec son bric à brac. Ils sont assez simples en goût, mais on se régale pour l’heure du goûter 🙂

Dalat (46)-cathedrale

Miam!

Dalat (45)-cathedrale

Dalat (48)-tour-eiffel

La Tour Eiffel!

Dalat (47)-cafe-poste

Le café de la poste

Nous arrivons au téléphérique en milieu de matinée. Le trajet dure 20 minutes environ et la vue sur la forêt de pins est très sympa. Une fois au monastère, nous voyons encore pas mal de touristes vietnamiens et russes, même si cela n’a rien à voir avec la foule de touristes chinois. Le monastère est lui aussi très joli, et surtout très reposant. Il est entouré de jardins, avec des fleurs, des arbres, des bonsaïs… un vrai havre de paix.

Dalat (50)-telepherique

Qu’on se rassure, c’est suisse!

Dalat (49)-vue Dalat (51)-telepherique Dalat (52)-telepherique Dalat (53)-telepherique Dalat (54)-monastere-truc Dalat (55)-monastere-truc Dalat (56)-monastere-truc Dalat (57)-monastere-truc
Pour arriver au lac, il faut juste marcher 15 minutes sur un chemin aménagé. Malheureusement, impossible de tenter une balade à pied autour du lac. Seule une route goudronnée semble en faire le tour, mais ce n’est pas très agréable avec la circulation. On se contente juste de profiter de la vue en prenant notre déjeuner, même s’il fait moins beau aujourd’hui. Et le calme des lieux nous incite à la détente et au repos…

Dalat (58)-lac Dalat (59)-lac

Dalat (60)-cafe

Coffee Time!

Il est ensuite temps de retourner au téléphérique et dans la ville.

Dalat (61)-telepherique Dalat (62)-telepherique Dalat (63)-telepherique

Dalat (65)-maisons

Un exemple de rue

Dalat (64)-maison

Une bien jolie demeure

Nous retournons à la cathédrale pour voir l’intérieur (rien d’exceptionnel par contre) et nous allons ensuite voir une autre pagode (Linh Son). Elle a un style plus classique par rapport à celle de la veille, mais reste quand même très belle et surtout très calme. Aller dans les temples est vraiment le seul moyen de se reposer du tumulte de la ville ?.

Dalat (66)-cathedrale

L’intérieur de la cathédrale

Dalat (67)-cathedrale

La crèche, toujours avec de l’aluminium

Dalat (68)-cathedrale

Le sapin (avec le détail qui tue: il est fait avec des cannettes de bières!)

Dalat (69)-pagode

On change de religion: nous voilà à la pagode!

Dalat (70)-pagode Dalat (71)-pagode

Pour terminer cette escapade pédestre, retour au marché de jour pour une mission shopping. Objectif: acheter les coupelles dans lesquelles la plupart des cafés sont servis au Vietnam. La gérante de notre hôtel avait insisté pour que nos prenions un modèle en alu et pas en inox (meilleur goût), et nous avait donné le prix de référence pour éviter de nous faire avoir (8 000 dôngs, soit moins de 25 centimes). Et effectivement, la première vendeuse que nous croisons nous demande 25 000 dôngs… Nous passons donc notre chemin! Nous trouverons notre bonheur au bon prix quelques minutes plus tard, dans une boutique d’ustensiles de cuisine 🙂

Dalat (72)-buches

Et nous voyons aussi de biens belles bûches en vitrine autour du marché 🙂

Pour le dîner, nous avions repéré un restaurant végétarien à côté du temple. On se régale! Pour le moment, c’est la meilleure soupe que nous ayons mangée. C’est fou comme les végétariens arrivent à reproduire le goût et la texture de la viande. Non, nous ne sommes pas devenus à 100% végétariens, mais quand nous voyons les conditions de conservation de la viande, on préfère éviter d’en manger quand c’est possible! Par contre, ce que nous voyons pour la viande n’est pas vrai pour le poisson, car lui est la plupart du temps vendu vivant.
Pour le dessert, on se laisse tenter par une glace au yaourt (elle aussi repérée durant la balade du jour). Elle est bien plus chère que la petite glace que nous prenons dans les fast-food, mais bien bien meilleure!

Dalat (73)-vegetarien

La fameuse soupe

Dalat (74)-glace-yaourt

Et les glaces au yaourt!

Dalat (75)-marche-nuit

Un marché de nuit un peu plus animé le samedi soir

Dalat (76)-carrefour

Mais que fait un sac de Carrefour Meylan au marché de Dalat? En tout cas, ça nous a bien fait marrer!

Un dernier jour sous la pluie

La météo est bien maussade pour notre dernière journée à Dalat… Il ne pleut pas encore au petit matin, nous décidons donc d’aller nous balader vers une autre église (le domaine de Marie) à quelques kilomètres de là. Nous y arrivons sous une petite bruine, vraiment pas agréable!

Dalat (77)-boulangerie

On s’est aussi fait plaisir à la boulange, où on trouve des financiers!

Dalat (78)-boulangerie

Dalat (80)-marie-domaine

Le domaine de Marie

Dalat (79)-marie-domaine

Pour le déjeuner, retour au restaurant végétarien. Cette fois-ci, nous prenons du riz, et c’est toujours aussi bon! Mauvaise surprise au moment de régler l’addition: c’est deux fois plus cher que la soupe de la veille… peut-être a t’on été pris pour des pigeons? On ne saura jamais! (On passe de 80 centimes à 1,60€, le plat, rien de dramatique quand même ☺)

Dalat (81)-vegetarien
Après manger, la bruine est devenue pluie ?. On tente quand même d’aller à la Crazy House, un hôtel complètement “crazy” bâti par une architecte voulant faire l’opposé du style communiste. Une fois devant, nous décidons finalement de ne pas rentrer car la visite de ce lieu sembles se faire essentiellement à l’extérieur, et la luminosité n’est pas au top. Tant pis!
Nous décidons alors de passer l’après-midi au chaud et au sec dans le hall de notre hôtel, ce qui nous permet d’avancer sur le blog en attendant notre bus à 21h00 pour Saigon.

Dalat (82)-pizza

Et on ne pouvait pas partir du Pizza Tet sans manger une pizza!

C’est ainsi que nous clôturons notre parenthèse dans les montagnes du centre du Vietnam. Nous avons vraiment été enchantés de découvrir cette partie moins touristique du Vietnam, que nous n’aurions sûrement pas visité si nous étions entrés via le Cambodge.

Maintenant, place à Ho Chi Minh Ville (Saigon). Arrivée en bus prévue à 2h30 du matin… mais on vous racontera ça plus tard ☺

Pour voir les photos de ce petit bout de France au Vietnam, c’est par ici.

Et pour retrouver l’ensemble de nos photos vietnamiennes, il suffit de cliquer .