Petite précision par rapport au titre: chaque état en Australie a un (ou plusieurs) slogan(s), qu’il aime afficher sur sa plaque d’immatriculation… Vous devinez donc pour le Queensland: l’état ensoleillé!

Ça y est, notre road trip en Australie démarre!

Enfin, il nous faut d’abord chercher notre bolide. Nous avons choisi de louer notre van chez Spaceship. Ils proposent plutôt des grands monospaces aménagés que de réels vans ou camping car. Cela suffit amplement pour 2 personnes et c’est un peu moins cher. De plus, c’est censé moins consommer d’essence (même si en pratique, il vaut mieux ne pas mettre la clim si on veut vraiment faire des économies!)

Nous partons en bus de Trinity Beach vers le centre de Cairns, où il nous faut encore marcher une vingtaine de minutes (en plein cagnard…) jusqu’à la zone industrielle où est situé Spaceship.
Après quelques explications sur le fonctionnement, les équipements, etc, nous voilà lancés! Mais il faut d’abord:
– Aller faire le plein de nourriture au supermarché. Et oui, avec le van, on peut tout faire! Dormir, faire la cuisine, tout est fourni. Donc pas de resto pour nous, on se remet aux fourneaux (enfin, à la casserole).
– Aller récupérer nos affaires chez Sido et Nathan et remplir tout l’espace de la voiture.
Et gooooooo! On s’habitue quand assez rapidement à la conduite à gauche, et aux commandes elles aussi inversées.

Première étape: Courte escale à Mission Beach

Nous devions aller directement à Magnetic Island, mais nous partons de Cairns assez tard… Nous décidons alors de faire une étape à Mission Beach, à deux heures de route, comme nous l’avait suggéré Nathan au cas où nous souhaiterions nous arrêter en chemin. Nous arrivons vers 19h, juste pour le coucher de soleil sur la plage.

Magnetic Island (1)-mission-beach

Une jolie plage

Magnetic Island (2)-mission-beach

Une jolie méduse bien encadrée!

La nuit tombant, il nous faut trouver un camping!

PS: On ne peut pas mettre son van où on veut la nuit en Australie…. Il existe deux types de “camping”. Les gratuits: en général, il s’agit d’une aire d’autoroute, d’un champ… avec des services très limités (parfois même sans toilettes), et les payants, mais qui sont souvent grand luxe (douches chaudes, cuisine, laverie…). Toutes les possibilités sont répertoriées dans une application qui nous a été bien utile: Wiki Camps. Merci à Lucile et David pour leur recommandation!

Pas de camping gratuit aux alentours, nous en trouvons un payant pour passer notre première nuit. Il est hyper propre, calme, c’est déjà ça. On profite de la cuisine pour faire notre premier repas, très basique: salade de concombres, tomates et maïs. Mais il fait tellement chaud que cela convient très bien. Nous aurons d’ailleurs bien chaud dans le van, malgré notre bâche moustiquaire qui permet d’avoir un peu d’air.

Magnetic Island (3)-camping-mission

En pleine cuisine

Deuxième étape: Magnetic Island, l’île aux Koalas

Magnetic Island (4)-petit dej

Petit déjeuner au bord de mer

Magnetic Island (5)-lookout

Un “lookout” sur la route

Nous nous levons très tôt, car Townsville, la ville où nous prenons le ferry pour Magnetic Island, est encore à deux heures de route. Nous y sommes vers 10h, après une pause petit-déjeuner et une pause essence. Nous prenons le ferry avec le campervan, car nous prévoyons de passer une nuit sur l’île. Le trajet en ferry dure environ 45 minutes, et nous voici sur l’île surnommée l’île aux Koalas ☺.

Magnetic Island (6)-ferry

Notre bolide attend sa place dans le ferry

Magnetic Island (7)-ferry

On s’approche

Magnetic Island (8)-ferry

Et ça y est!!

On s’installe dans l’unique camping de l’île, et nous partons explorer l’île.
Notre premier stop pour déjeuner: la plage d’Arthur Bay, très jolie, mais où on ne pourra pas se baigner à cause des méduses…

Magnetic Island (9)-plage

Arthur Bay

Magnetic Island (10)-cigale

On a même trouvé des cigales 🙂

Nous partons ensuite faire la balade sur le fort. C’est vraiment très joli, même si ça grimpe un peu et qu’il fait encore très chaud! Nous sommes récompensés par notre premier koala, tranquillement posé sur son arbre. La vue du fort est pas mal non plus ?.

Magnetic Island (11)-koala1

On est pas bien sur cet arbre ?

Magnetic Island (12)-fort

La vue du fort

Magnetic Island (14)-koala2

Et un deuxième copain!!

Magnetic Island (13)-fort
La journée se termine par une petite baignade dans un des carrés autorisés, et par une toute petite promenade pour voir des oiseaux, qui sera écourtée par le trop grand nombre de moustiques.

Magnetic Island (15)-osprey

Un “osprey”

Magnetic Island (16)-wetland

L’endroit infesté de moustiques

Magnetic Island (17)-plage

Un beau coucher de soleil…

Nous revenons au camping, qui est “envahi” de kangourous, et de gros oiseaux pas forcément hyper sympa!

Magnetic Island (18)-oiseau

L’oiseau pas très sympa

Magnetic Island (19)-crapeau

L’ami crapaud

Magnetic Island (20)-petit-dej

Un petit déjeuner dans le van

Le lendemain, nous poursuivons la visite, avec une marche d’environ 10 kms à travers la forêt, où nous verrons encore un petit koala tout mignon. Cette île est vraiment très jolie, mais la chaleur de midi devient très pesante.

Magnetic Island (22)-koala3

Encore tout endormi…

Magnetic Island (21)-araignee

Y a pas que des koalas….

Magnetic Island (23)-cacatoes

… Y a aussi des cacatoes!

Magnetic Island (24)-plage

Et de jolies vues quand même 🙂

Heureusement, nous partons déjeuner sur une autre plage (Picnic Bay, ça ne s’invente pas), où nous profitons d’une dernière baignade avant de prendre le ferry.

Magnetic Island (26)-pic-nicbay

Y a pire comme endroit pour pique niquer!

Magnetic Island (27)-ferry

Aurevoir l’île aux koalas 🙁

Une longue route nous attend encore, puisqu’il faut environ 3 heures pour rejoindre notre prochaine destination: Airlie Beach et les Whitesundays!
Nous arrivons dans une auberge de jeunesse / camping, et c’est la première fois que nous voyons autant de backpackers pendant notre voyage. Sur la côte Est, il y a beaucoup de jeunes présents juste pour faire la fête et là, ça se voit bien: alcool, filles aux tenues très légères (il fait chaud j’avoue), … Chacun son truc!

Troisième étape : Whitesundays Island, un petit bout de paradis

A Cairns, nous avions décidé de prendre une excursion pour les Whitesundays Island, des îles en plein milieu de la grande barrière de corail, réputées pour leurs plages et leurs spots de plongée ou snorkeling.
La journée est “all inclusive”: le bateau, les guides, les tenues de snorkeling, la nourriture…

Whitesundays (1)-airlie-beach

Airlie Beach

Whitesundays (2)-plongee

On est beau comme ça 🙂

Whitesundays (3)-plongee

Nous partons d’Airlie Beach vers 9h, dans un bateau assez confortable, où nous sommes une trentaine de personnes. Il y a pas mal d’autres bateaux, on voit vraiment le tourisme de masse.
On commence par prendre de la vitesse, car les îles ne sont pas toutes proches, quand première surprise de la journée: des dauphins! Le bateau ralentit, et on peut les admirer en train de sauter et de plonger. Trop bien!

Whitesundays (4)-dauphin Whitesundays (5)-dauphin
Nous reprenons la route, et nous arrivons au bout d’une petite heure vers la très célèbre plage: Whitehaven Beach. Une petite marche sympathique nous emmène vers un point de vue où on peut admirer cette belle plage de sable blanc. Le paradis! En chemin, nous serons les seuls à apercevoir une sorte de gros iguane noir: hyper impressionnant! Chose moins drôle: le paradis peut cacher un enfer puisque nous sommes envahis de mouches qui piquent!

Whitesundays (6)-iguane

Ok il se confond avec le sol, mais quand même!!!

Whitesundays (7)-whitehaven

C’est peut être hyper touristique… mais qu’est ce que c’est beau quand même!

Whitesundays (8)-whitehaven Whitesundays (9)-whitehaven
Nous allons vers la plage pour faire trempette, l’eau est hyper claire et on peut même apercevoir des petits requins. La journée commence très bien!

Whitesundays (10)-requin

Attention aux requins 🙂

On revient vers le bateau pour le déjeuner: simple (salade de pâtes, charcuteries, …) mais copieux.
Le bateau redémarre et là, nouvelle surprise: des tortues ☺! Nous en apercevons une ou deux nageant à la surface, tranquillement…

Whitesundays (11)-tortue

Une grosse tortue

Un peu plus loin, le bateau s’arrête pour un premier spot de snorkeling. On enfile nos belles tenues, et c’est parti! L’endroit est appelé “l’aquarium”, car il y a beaucoup de poissons et d’espèces différentes. Et en effet, on en prend plein les yeux! Des gros, des petits, de toutes les couleurs! En même temps, notre guide les attire grâce à de la nourriture, ça aide aussi… On doit rester une petite heure dans l’eau, et mine de rien, ça fatigue ?

Whitesundays (12)-plongee

La dégaine

Whitesundays (13)-plongee

Impossible de prendre les poissons en photo… mais voilà à quoi on ressemble!

Dernière étape de la journée: une autre plage, où on peut faire farniente sur le sable ou continuer à faire du snorkeling. On fait les deux! Malheureusement, je loupe de peu une tortue, j’étais dans l’eau au mauvais endroit… Julien aura eu la chance de la prendre en filature sur quelques mètres!
On repart vers 16h, et nous sommes de retour à Airlie Beach vers 17h, ravis de cette excursion et la peau bien rougie (malgré les fréquents tartinages de crème solaire…).

Nous retournons à l’auberge de jeunesse où nous avions laissé le van. Mauvaise surprise cette fois: les affaires que nous avions laissées dans le frigo ont disparu… Nous avions écrit notre date de départ (en precisant que nous partions le soir…) et nous n’aurions peut-être pas dû: des petits malins ont décidé de profiter de la sauce pesto,  des yaourts, des champignons… Nous avons d’ailleurs retrouvé un reste de notre yaourt dans un autre frigo…
On repart un peu dégoûtés, mais une longue route nous attend pour le Carnavron National Park!

Quatrième etape: Carnavron National Park, ou les platypus manqués

Nous prenons directement la route après notre excursion, histoire d’en faire moins le lendemain car le parc est situé dans l’outback du Queensland. Nous nous arrêtons en plein milieu de nulle part, où nous testons notre premier spot de camping gratuit. Il s’agit en fait d’un motel restaurant aire de repos, qui accepte les campervans gratuitement. Nous pouvons aussi profiter des toilettes et de la douche gratuite!
Il y a pas mal de routiers dans le resto, et Julien comprend vite pourquoi: le mardi, c’est soirée topless!  Sympa non ?

Whitesundays (14)-camping-gratuit

Le jeudi, c’était Cheeky!

Carnavron (1)-camping-gratuit

Notre bout d’herbe

Carnavron (2)-camping-gratuit

La “cuisine”

La nuit se passe bien, mais sera courte: demain, réveil à cinq heures pour arriver le plus tôt possible à destination!
Lever 5h, nous prenons la route directement et cela s’annonce très long… 1er arrêt petit dej, et je tente la conduite! Facile, avec ses longues lignes droites… 2eme arrêt essence, l’occasion de voir une mini tornade. Normal ici!

Carnavron (3)-clermont

Clermont!!!

Carnavron (4)-nin-conduit

C’est parti!!

Carnavron (5)-route-ligne-droite

De longuuuuuuessss lignes droites

3eme arrêt déjeuner, et nous arrivons vers 13h à l’entrée du parc. Nous avons encore droit à une vingtaine de kilomètres sur une route non pavée (où nous n’avons pas vraiment le droit de rouler avec le van…), mais c’est un véritable zoo: kangourous, émeu… Ca s’annonce très bien!

Carnavron (6)-panneau

Des vaches

Carnavron (7)-kangourous

Mais aussi des kangourous!!

Nous nous installons dans le seul camping du coin (très très bien), et après quelques conseils, on se lance dans des balades faciles: il est déjà plus de 15h, et surtout: il fait très chaud!
La première balade est courte et mène à un coin de la rivière où il est normalement possible de se baigner. On ne le fera pas, l’eau nous semblant un peu trop stagnante. On profite quand même du paysage et des wallabies sur deux autres balades, très sympa.

Carnavron (8)-piscine

La “piscine”

Carnavron (9)-wallabie

Un pote wallaby

Carnavron (10)-riviere

La rivière

Carnavron (11)-canyon

Un canyon

Carnavron (12)-foret

La forêt (ils brulent de temps en temps quelques parties, pour la régénération)

Carnavron (13)-arborigenes

Des anciennes peintures arborigènes

Le soir, nous profitons de la cuisine du camping, et nous discutons avec une autre française en tour de l’Australie pendant 6 mois. Nous sommes entourés par les kangourous, au top!

Carnavron (14)-kangourous-bebe

Une maman et son bébé 🙂

Carnavron (15)-kookaburra

Un kookaburra, oiseau de type martin pêcheur. Son chant est très particulier, on dirait un rire…

On se réveille encore très tôt le lendemain, pour deux raisons: mieux vaut marcher tôt pour éviter l’insolation, et deuxièmement,  l’endroit est réputé pour ses platypus, des ornithorynques endémiques à l’Australie. Pour les voir, c’est soit à la tombée de la nuit, soit très tôt le matin. J’attends donc la venue du platypus, mais malheureusement sans succès…
Nous partons quand même marcher. Une vingtaine de kilomètres de prévus, avec comme points d’intérêt: des écritures aborigènes (leur grotte Chauvet), des canyons plutôt impressionnants, et une multitude de traversées de rivière!

Carnavron (16)-corbeaux

Lui a bien aimé les miettes de mon muffin

Carnavron (17)-riviere

La rivière

Carnavron (18)-arborigene

Encore des dessins arborigènes

Carnavron (19)-arborigene

La vue d’ensemble

Carnavron (21)-canyon

Un canyon

Carnavron (22)-serpent

Lui était mort… mais ça veut dire qu’il en y a des vivants!!!!

Carnavron (23)-canyon

Impressionnant

Carnavron (24)-canyon

Heureusement, tout est bien aménagé, on est en Australie!

Carnavron (25)-garden

La foret

Pour terminer, une belle montée nous attend, mais le panorama vaut vraiment le coup.

Carnavron (26)-sommet

Vue d’ensemble du parc

Nous terminons notre balade vers 12h30, le temps de déjeuner et nous voilà déjà sur le chemin du départ…

Carnavron (27)-perruches

Salut les perruches!

Carnavron (28)-vaches

Au revoir les vaches!

A bie